Home / actualites /  

actu-Actualités

Nos filiales

24

aoû

2011

DCIM, idéal pour optimiser sa gouvernance

Dans un billet paru sur infoDSI, Grant Bilbow, le PDG de nlyte Software, revient sur l’apport potentiel du DCIM. Un protocole de gestion bien connu par Sapiens Consulting.

[image dcim, idéal pour optimiser sa gouvernance]

Le DCIM, un bon moyen d’économiser de l’argent ? Assurément, selon Grant Bilbow. Le PDG de nlyre Software estime sur infoDSI que la virtualisation « permet aux utilisateurs de séparer les charges de travail et les données de l’infrastructure et d’obtenir plus de ce qu’ils possèdent déjà ». Mais remarque que « trop d’organisations […] doivent se battre pour gérer et suivre efficacement leurs environnements virtualisés au jour le jour », en raison de leur inquiétude envers le risque opérationnel lié à l’absence de recul.

DCIM, bien maîtrisé, faciliterait en outre le suivi des machines virtuelles et des applications en cours d’exécution, ce qui donnerait aux « utilisateurs la connaissance dont ils ont besoin pour leur gestion au quotidien […] leur permettant de s’adapter aux imprévus et aux contingences. » En détail, il serait donc plus facile de maîtriser la température de l’air, l’alimentation électrique, le stockage, les switches réseau…

Le cloud computing, oui, mais…

Par ailleurs, Grant Bilbow regrette que certains responsables investissent massivement dans des applications liées, « sans réfléchir à la manière dont leurs fournisseurs pourront gérer et suivre applications, données, infrastructure et services au jour le jour. » De ce point de vue, le DCIM donnerait au cloud computing un cadre, en anticipant les exigences de gestion, de rapport et de facturation selon l’utilisation… En clair, il s’agit un bon moyen « d’évaluer leurs besoins à un niveau granulaire, avant de franchir le pas, réduisant considérablement les risques de mal faire… » Un avis largement partagé par la direction de Sapiens Consulting.



Plus d'actualités